Quelle belle journée ! Bouygues Telecom, déjà très en verve depuis le début de l'Etoile de Bessèges, a trouvé la récompense à ses efforts sur la troisième étape de l'épreuve, courue sur un tracé de 138 kilomètres entre La Grand'Combe et Les-Salles-Du-Gardon et largement dominée par les Turquoises. Après avoir durci la course pour reprendre les trois coureurs présents dans l'échappée matinale, les hommes d'Ismaël Mottier ont frappé fort en plaçant deux représentants dans un groupe de neuf coureurs qui s'est détaché du peloton dans le final.
Avec Pierrick Fédrigo et Yuri Trofimov à l'avant de la course, Bouygues Telecom avait deux excellentes cartes à jouer pour la victoire finale. Et l'équipe vendéenne n'a pas manqué son coup avec la victoire de Yuri Trofimov, la première de sa carrière pro. Et avec la manière. Après avoir contré l'un des attaquants du groupe de tête, le Russe est parti seul à 22 kilomètres de l'arrivée pour franchir la ligne en vainqueur, avec une minute d'avance sur la concurrence.
"Une victoire collective"
Un succès d'autant plus magnifique qu'il permet à Trofimov de s'emparer de la tête du classement général, au terme de l'étape jugée comme la plus difficile de l'épreuve. Le triomphe turquoise s'accompagne de la très belle opération réalisée par Pierrick, troisième de l'étape et du classement général. "Yuri marche vraiment fort en ce début de saison. Il est courageux, il grimpe bien, et ses qualités correspondaient bien à l'étape du jour", soulignait Ismaël Mottier à l'issue de la course.
Mais le directeur sportif des Turquoises était surtout ravi du comportement d'ensemble de son équipe. "C'est vraiment une victoire collective. Yuri a gagné, Pierrick fait troisième, mais c'est grâce au travail de Laurent Lefèvre, Giovanni Bernaudeau, Erki Pütsep, Thomas Voeckler et Perrig Quemeneur qui ont travaillé dur pour imprimer un gros rythme dans le premier col. Tout le monde était concerné dans cette victoire", a expliqué Ismaël. Qui préfère rester prudent malgré la belle opération réalisée aujourd'hui. "Ce n'est pas gagné d'avance. On va voir comment tout le monde aura récupéré demain. Puis on réfléchira à la stratégie de course", a-t-il tempéré.

http://www.equipebouyguestelecom.fr/home/pages/ebt/v4/l3/s18/sport_lng3_spo18_sto1472939_sitebt.shtml